Faire un portrait aux crayons de couleur : Aron Ralston

Voilà un petit tuto (le premier, laissez des com's pour me conseiller !) pour montrer comment faire un portrait. Ce tuto va donc vous montrer comment je m'y prends pour faire un portrait aux crayons de couleur d'Aron Ralston, héros du film 127 heures et auteur du livre Plus fort qu'un roc, récemment rebaptisé du même nom que le film. Ce type a un courage incroyable, et c'est mon héros, alors si je l'enjolive un peu ne m'en voulez pas ;)

 

Pour ce dessin, il faut :

- un crayon, de préférence HB

- une bonne gomme (moi, j'utilise une gomme mie de pain : pas de gommures, et on peut changer la forme)

- des crayons de couleur (beaucoup de couleurs différentes seront utiles pour que ce soit réaliste)

- un modèle, bien sûr, et de la motivation ! Règle d'or : ne pas perdre courage !

 

Voici le modèle :

 

Etape 1 (facultatif) : esquisse.

Personnellement, je saute cette étape, mais j'ai fait un petit exemple quand même car quand on débute, c'est plus facile. Le résultat n'a pas besoin d'être précis du tout, c'est juste un repère pour placer les choses à leur place dans la feuille.

Le résultat devrait ressembler à peu près à ça :

 

Etape 2 : le dessin.

Cette fois, cette étape est obligatoire. C'est la plus amusante, et aussi la plus difficile : c'est là qu'il s'agit d'attraper la ressemblance à la personne. Si votre dessin ne ressemble pas à la vraie personne, retouchez jusqu'à ce que ce soit bon. Par contre, si le résultat n'est pas exactement pareil que la photo (bras plus haut, casquette plus longue, corde avec moins de boucles...), ce n'est pas grave. J'insiste : l'important, c'est que le portrait soit ressemblant à la personne. Ce dessin doit être précis : tous les traits ou presque doivent y être. Ce sera plus facile pour la mise en couleur si vous esquissez le contour des ombres.

Au total, votre dessin doit être de ce genre :

 

Etape 3 : la mise en couleur.

Cette étape est la plus délicate. Il s'agit de retrouver des couleurs réalistes avec les crayons, puis de ne pas perdre la ressemblance en coloriant.

Attention, une erreur courante consiste à utiliser des couleurs déjà faites, c'est-à-dire d'utiliser les crayons tel quels. Sauf que cela donne un aspect vite fait et peu élaboré au dessin, et en plus vous n'aurez jamais la même couleur. Il faut donc mélanger les couleurs, les mettre les unes sur les autres. Petit conseil : gardez toujours une feuille à côté de vous pour tester vos couleurs. C'est important car certains mélanges qui paraissent parfaits ne marchent pas.

Attention, selon le type de crayons utilisé, vous pourrez ou non réécrire par-dessus une couleur. Il y a certains crayons où, si vous les utilisez, vous ne pourrez plus repasser avec une autre couleur.

Selon l'effet que vous voulez rendre, vous aurez ou non besoin d'un crayon à estomper. Un bout de sopalin fonctionne aussi bien, mais c'est beaucoup moins précis.

- Si vous voulez un effet énergique et punchy, vous n'avez pas besoin d'estomper (comme ici). Ce sont les traits de crayon et le grain du papier qui donneront de l'énergie.

- Si vous préférez un effet lisse et doux, vous devrez estomper. Cela enlèvera le grain du papier et les traits de crayons.

Personnellement, je préfère, s'il n'y a pas qu'une tête (comme ici), commencer par colorier le personnage puis faire le décor. Après, vous faites comme vous voulez, c'est ma technique à moi. Attention, vous devrez de toute façon gommer le dessin, de façon à ce qu'il ne reste plus qu'une légère trace.

Ici, le dessin n'est pas terminé ; il reste le fond. Vous voyez qu'il ne reste presque plus de trace du dessin au crayon. On observe une légère différence de ressemblance avec l'étape 2 ; ici, le dessin ressemble plus à Aron qu'avant, car la pose des ombres change tout.

 

Etape 4 : le décor.

Voici non seulement la plus pénible mais aussi la plus difficile de la mise en couleur : le décor. (je parle pour moi, bien sûr).

Il s'agit de retrouver les bonnes couleurs, de montrer la perspective et le relief tout en respectant bien la texture de l'élément. Mais ne vous découragez pas si vous n'y arrivez pas, parce que moi-même je n'y arrive pas bien.

Donc, d'abord, recherchez les bonnes couleurs en mélangant et en superposant des couleurs. Pour le grès du canyon, j'ai superposé du rose bonbon, du orange et du marron plus ou moins foncé.

Ensuite, le plus facile est de rendre la perspective (cette image est très bien pour s'entraîner). Il faut simplement colorier dans le sens de la perspective, comme sur le dessin.

Puis, pour rendre le relief, il n'y a pas dix solutions : vous le coloriez comme c'est. C'est difficile, mais il faut essayer de bien visualiser la forme générale de l'élément. Par exemple, le rocher de la photo a une bosse en haut et une en bas, et donc le milieux est creux. Il faut rendre cela avec les traits du crayon (en fait, c'est cette étape la que j'ai un peu expédié sur mon dessin).

Et enfin, la texture. Tout est une question de minutie, de patience et de précision, car chaque variation de couleur, même infime, participe à cet effet de réalisme de la matière. La forme des fissures du rocher, la surface bosselée... tout est important.

Et enfin, vous avez fini. Voilà comment rend le mien. Après, l'interêt est de donner du style en estompant plus ou moins, en changeant les couleurs etc...

Je rappelle que si vous essayez (avec cette photo ou une autre) et que vous êtes fier de vous, vous pouvez m'envoyer le dessin à operation.fantomes@yahoo.fr et je le mettrais en ligne !

A très bientôt pour un nouveau tutoriel !

PS : ne postez pas vos avis sur le dessin ici mais sur la page du dessin final.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×